"Friedrich assis" - 2009 - 80 x 120 x 90 cm - Mathieu Schmitt

“Friedrich” assis

2009 acier galvanisé, assise, autoradio, bodyshakers, amplificateur, ressorts 80 x 120 x 90 cm

Version assise de la pièce “Friedrich”, basée sur le même principe de diffusion /captation de la fréquence Jurgenson. Ici, l’armature du fauteuil est reliée à l’antenne de l’autoradio, et les bodyshakers sont fixés sous l’assise. De cette façon, l’utilisateur du fauteuil devient en même temps le capteur du signal et le système de diffusion: les bodyshakers l’utilisant telle une membrane de haut parleur. L’autoradio est réglé sur la fréquence Jurgenson: 1485kHz. Les bodyshakers restituent les basses et infra-basses en faisant vibrer le fauteuil. Une personne assise dessus ressentira de légères vibrations, tout d’abord berçantes, mais petit à petit tous les organes de son corps vont être touchés par ces ondes, le rendant de plus en plus mal à l’aise et nauséeux. C’est une expérience physique qui court-circuite la volonté de l’usagé, provoquant inévitablement la rupture de la relation physique liée entre l’œuvre et la personne voulant l’appréhender.